Passer au contenu principal
Main

Communications

Communiquer ses pensées, ses sentiments et ses idées est un besoin humain fondamental. Pour les personnes qui ne s’expriment pas avec des mots, il peut être plus difficile d’entrer en relation, d’appartenir à un groupe et de mener une vie bien remplie.

Notre approche est individualisée et holistique. Elle est guidée par les souhaits de chaque personne soutenue. Nous incitons les gens à essayer de nouvelles choses, méthodes et activités dans le but de découvrir de nouvelles possibilités, relations et expériences enrichissantes.

Nous pensons que chaque personne a le droit de décider de son avenir et de recevoir, dans le mode de communication qu’elle préfère, toute l’information pour prendre ses propres décisions éclairées. 

Systèmes de calendrier

Pour les personnes atteintes de surdicécité, les systèmes de calendrier offrent des moyens concrets de savoir comment la journée se déroulera. Il existe différents formats de calendrier. Le choix du calendrier dépend des besoins et habiletés de chaque personne. Il peut s’agir d’un moyen aussi simple qu’un panier qui contient un objet représentant « Qu’est-ce que je fais maintenant?». Ils peuvent présenter une série de compartiments contenant des objets, des parties d’objets, des photos, des schémas simplifiés ou des symboles tactiles représentant les activités de la journée. Certains calendriers incluent un symbole de choix multiple qui permet à la personne de choisir une activité favorite. D’autres peuvent avoir l’aspect de calendriers usuels représentant les mois, jours et dates en plus de renseignements en gros caractères ou en Braille.

Symboles

Des symboles concrets, tactiles, imagés ou physiques font tous partie de l’approche «Total Communication Approach (TCA) ». Les symboles sont utilisés conjointement avec le langage, les signes et les gestes et peuvent être utilisés avec les systèmes de calendrier pour représenter une activité ou une personne.

Symboles concrets

Les symboles concrets représentent des objets liés à une activité ou à une personne connue de la personne atteinte de surdicécité. Par exemple, une tasse représente une boisson ou le moment de la collation, un livre représente la bibliothèque, une balle représente l’exercice, un instrument représente la musique, un foulard de soie représente sa maman, etc.

Symboles concrets représentant un beignet au chocolat et un beignet au miel chez Tim Hortons.

Symboles concrets représentant des beignes

Symboles tactiles

Les symboles tactiles sont utilisés avec les personnes dont la vision est très limitée ou nulle. Ces symboles sont souvent représentatifs de la texture d’un endroit ou d’une personne en particulier. Les symboles olfactifs (odeurs) peuvent aussi représenter une certaine activité ou une personne et sont notamment fort utiles avec les personnes dont le sens de la vue est limité ou inexistant. Par exemple, l’odeur de la lavande représente un massage puisque l’essence de lavande est utilisée pendant le rendez-vous de massothérapie; une tasse dont le fond est recouvert de café moulu représente un café ou une sortie pour la pause-café.

Symboles tactiles représentant du café

Symboles tactiles représentant du café
Un système de calendrier quotidien avec des colonnes colorées. Des symboles pictographiques figurent dans chaque colonne pour représenter les activités de la journée.
Une femme et son interprète tactile communiquent par signes devant son système de calendrier pictographique.

Symboles imagés

Les symboles imagés peuvent représenter des images dans des revues, des photos, des pictogrammes ou des dessins. Ces symboles sont utilisés avec des personnes atteintes de vision résiduelle.

Outils basés sur l’expérience

Un livre d’histoires, la mémoire tactile, un outil lié à l’expérience, un album souvenir, un album de coupures et un journal sont tous des façons différentes de décrire la même idée – la trace de certaines des activités importantes auxquelles les personnes atteintes de surdicécité participent. Puisque les personnes atteintes de surdicécité ont un style d’apprentissage unique, les outils basés sur l’expérience sont une excellente ressource pouvant être personnalisée en fonction de leurs besoins uniques. Ils peuvent être conçus de différentes façons incluant : tactiles pour les personnes dont la vision est faible ou inexistante, colorées pour les personnes voyantes ou qui utilisent des aides auditives et pour des personnes sourdes et aveugles; ils peuvent facilement déclencher des souvenirs.

Comment décrire un Outil basé sur l’expérience?

Une collection d’articles et d’étapes directement liés à une expérience que la personne a vécue et/ou à laquelle elle va participer. Ils servent à susciter la réflexion, à déclencher la conversation, à améliorer l’apprentissage de concepts tels que l’heure, à promouvoir le langage expressif et réceptif, à anticiper les événements (dont la routine), à s’engager, à faire des choix et à être informé. Ils apportent aussi une expérience pratique du langage ce qui permet à la personne d’apprendre de façon concrète.

Culture Sourde 

Au Canada, plus de 1,3 million de personnes, soit 5 % de la population âgée de 15 ans et plus, ont une déficience auditive. En Ontario, 563 350 ou 4,19 % des personnes âgées de 15 ans et plus ont une déficience auditive.

La culture Sourde est une communauté de personnes qui communiquent en utilisant la langue des signes, qu’il s’agisse de la langue des signes américaine (ASL), de la langue des signes québécoise (LSQ) ou de toute autre variante du langage visuel. La culture n’est pas définie par la perte d’audition, mais plutôt par une expérience partagée du monde grâce à l’utilisation d’images visuelles à la place des mots. Elle est unique, diverse et riche de son histoire, de son patrimoine et de ses expériences. 

La langue des signes américaine (ASL) permet d’illustrer cette histoire et cette expérience d’une manière qui ne peut tout simplement pas être reproduite par la langue parlée. La culture Sourde est un mode de vie et des façons apprises d’agir, de sentir et de penser, fondés sur un groupe qui partage une langue, des croyances, des valeurs et une identité communes. Pour beaucoup de personnes sourdes, la culture n’est pas nécessairement héritée à la naissance, mais plutôt absorbée et adoptée plus tard dans la vie, à mesure que les gens sont exposés à la communauté Sourde dans son ensemble. La culture Sourde et la communauté Sourde sont toujours identifiées avec un S majuscule puisqu’il s’agit de l’identité d’un groupe de personnes.  

Malcare WordPress Security